Bassin de Marennes - Oléron, France

Le site de Marennes Oléron a fonctionné du 20 juin au 4 septembre 2008 et du 9 juin au 29 octobre 2009. Le but était d'y enregistrer des pontes, ce qui a été réalisé avec succès. C'est un projet qui a été réalisé en collaboration avec Ifremer La Tremblade et Ifremer Argenton.

Le système était sous l'eau à marée haute et hors eau uniquement à marée basse, sans possibilité de mettre de poteau pour un panneau solaire et une antenne ("obstacles" à la navigation). Il a donc été équipé d'un valvomètre HFNI sur batteries, programmé pour émettre uniquement à marée basse .On voit sur la  photo ci-dessous le tube gris qui contient toute l'électronique, le matériel d'émission et l'antenne. Tout est conçu, développé, fabriqué et programmé par l'UMR 5805 EPOC avec la PMI EUKREA Electromatique. Les batteries sont sur la gauche, sous des algues, dans des boitiers étanches développés par Ifremer.

La moitié des animaux était dans une poche à huitres traditionnelle sur table (à droite du tube). L'autre moitié était simplement placée au sol, fixée de façon très légère, indépendamment du cable d'enregistrement, sur un morceau de poche. Les enregistrements ont été publiés en ligne pendant toute la durée des deux sessions de manip.



 Le site est une station d'étude d'IFREMER La Tremblade. En collaboration avec Stéphane Pouvreau (chercheur IFREMER) et un de ses étudiants en thèse, Ismaël Bernard, nous avons enregistré la ponte d'huitres Crassostrea gigas en cherchant à caractériser les paramètres environnementaux qui la déterminent. Un article scientifique est en cours de rédaction. Photos I. Bernard et JC Massabuau.

       Une ponte (enregistrement sur le graphe ci-dessus) est très caractéristique: c'est une série de contractions rapides, espacées d'une vingtaine de secondes au début, qui dure 20-30 min en tout. Les oeufs sont émis pendant cette série de contraction. Au moment de chaque contraction on voit des jets très caractéristiques. L'émission des gamètes mâles est totalement différente, un nuage blanchâtre sort des valves, lentement, sans mouvement rapide des valves aussi caractéristiques que chez la femelle. La rencontre des oeufs et des spermatozoides a lieu dans l'eau (fécondation externe), il est fondamental pour l'espèce est que mâles et femelles soient bien synchrones.
      Amusant : au cours de sa vie, une huitre est tantôt mâle, tantôt femelle. Les rôles sont donc régulièrement inversés!


 

 


informations

 
ENREGISTREMENTS BRUTS DYNAMIQUES
sur 1-6 j. Dans le menu Enregistrements, choisissez un site, puis J1 sur le calendrier
 
ZOOM: en survolant le graphe, clic gauche de la souris enfoncé, on zoom sur la période choisie.
Les résolutions max sont 100 msec et ~ 1 µm

´╗┐Connexion


´╗┐ Login

´╗┐ Mot de passe


´╗┐ Mot de passe Oublié ?